Atelier collectif     
NOUVEAU Projet Pilote !!!

Réservé en priorité aux patient(e)s suivis en oncologie du CHU à Namur

Le projet a été créé en étroite collaboration avec la Clinique Sainte-Elisabeth, CHU à Namur.

arabesque

S'offrir du temps pour créer...
Lâcher-prise sur la performance, sur l'objectif de résultats et profiter du bien-être que cela nous procure...

L'expérience vécue est basée sur l'ici et maintenant.

L'atelier invite à faire le choix de nous arrêter, de nous agiter, simplement pour nous sentir vivant en abordant l'attitude du non-jugement.
Cultiver cette attidude, c'est oser observer nos expériences de façon impartiale, c'est accueillir les pensées, sensations et sentiments qui surgissent sans les qualifier de bons ou de mauvais, exacts ou erronés, justes ou injustes mais simplement d'en prendre note...

Basée sur les principe de la Psychologie Positive, de la Médecine Intégrative et de l'Expression Créative,

cette approche permet de :

- vous recentrer,
- avoir l'esprit clair,
- amplifier vos forces,
- créer le calme en vous,
- ouvrir la voie à l'expression de votre plein potentiel.

L'atelier va suggérer pour un moment de lâcher-prise sur le futur et sur le passé, sources de tourments
mais plutôt de se tourner doucement vers l'instant présent, vers ce qui est là.
Ce n'est certes pas toujours chose facile à faire.
Souvent, on pose un regard critique sur ce que l'on crée, on se demande ce que les autres vont penser, on se sert de ces jugements comme des balises.
Alors qu'en fait, le jugement nous empêche d'être libre et d'avancer en offrant le meilleur de soi.
Le non-jugement se pratique au quotidien et ce dans le but que lorsqu'une situtation plus difficile se pointe, nous sommes prêts à l'appliquer avec une plus grande fluidité. 

L'atelier ouvre un espace de tous les possibles, le processus propose un acte "créateur" comme moteur.
Etre créatif permet de redevenir "acteur de sa vie".

Des moments de partage d'émotions ont lieu en début et en fin d'atelier.

Cliquez ici :  Voir infos flyer

"Ce qui me plait dans le papier fait main, c'est son presque rien.
Sa fragilité, sa texture, son aspect éphémère.
Si le chant est la musique de l'âme, le papier en est sa caresse.
Souple, solide et fragile à la fois, il a les mêmes qualités que l'être humain.
Il est son miroir…"

Carmela Piccininno, art-thérapeute

"La Grange à papier" applique les principes de la loi vie privée du 8 décembre 1992.
Ce site utilise des cookies pour optimiser les performances et analyser le trafic. Lors de l’analyse de ce site, certaines informations seront partagées avec Google.
L'utilisation de nos formulaires implique la collecte de données strictement nécessaires à votre demande.
En poursuivant votre navigations sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies conformément à notre politique.